Vous êtes ici

Trouver une étude

Voici une liste de toutes les études cliniques d’AbbVie au Canada, auxquelles vous ou quelqu’un que vous connaissez pourriez vouloir participer. Vous trouverez plus facilement ce que vous cherchez en utilisant des filtres pour restreindre la liste des résultats. Vous pouvez également consulter ici la liste complète des maladies ciblées par AbbVie.

Filtrer par

Études cliniques

Maladie :  Advanced Solid Tumors

Cette étude ouverte de phase I avec augmentation de la dose vise à déterminer la dose recommandée pour la phase II et la dose maximale tolérée, ainsi qu'à évaluer l'innocuité et le profil pharmacocinétique de l'ABBV-181. Cette étude évaluera également l'innocuité et la tolérabilité de l'ABBV-181 en association avec le rovalpituzumab tésirine. Cette étude comprendra 2 parties : monothérapie par l'ABBV-181 avec augmentation de la dose et expansion, et ABBV-181 en association avec le rovalpituzumab tésirine.

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Hepatitis C

Étude ouverte visant à évaluer le comportement pharmacocinétique, l'innocuité et l'efficacité de l'association glécaprévir/pibrentasvir chez des enfants répartis en 4 groupes d'âge : 3 à < 6 ans, 6 à < 9 ans, 9 à < 12 ans, et 12 à < 18 ans. Dans chacun des groupes d'âge, certains participants feront l'objet d'une analyse intensive de pharmacocinétique afin de caractériser la pharmacocinétique dans un certain groupe d'âge, tandis que les autres participants de chacun des groupes permettront d'évaluer l'efficacité et l'innocuité dans chaque groupe d'âge. L'analyse intensive de la pharmacocinétique vise à permettre l'ajustement de la dose, en fonction des données cliniques et pharmacocinétiques disponibles, afin d'obtenir les expositions thérapeutiques ayant été jugées sûres et efficaces chez l'adulte.

La partie 1 de l'étude regroupera des participants dans la cohorte 1; celle-ci comprendra des participants âgés de 12 à < 18 ans qui sont en mesure de recevoir la présentation par voie orale de glécaprévir/pibrentasvir destinée aux adultes. La partie 2 de l'étude regroupera des participants des autres groupes d'âge dans les cohortes 2, 3 et 4; les participants de ces cohortes recevront la présentation de glécaprévir/pibrentasvir destinée aux enfants. Tous les participants recevront l'association glécaprévir/pibrentasvir pendant 8, 12 ou 16 semaines en fonction du génotype du VHC, de la présence ou non d'une cirrhose, et des traitements reçus précédemment.

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Acute Myeloid Leukemia (AML)

La leucémie myéloïde aiguë est une forme rare et agressive de cancer des cellules myéloïdes (un type de globules blancs qui combat les infections). Le succès du traitement contre la leucémie myéloïde aiguë dépend du sous-type de cancer présenté par le patient et de l'âge de ce dernier au moment du diagnostic.

Le vénétoclax est un médicament expérimental qui tue les cellules cancéreuses en bloquant une protéine (l’une des composantes des cellules) qui permet aux cellules cancéreuses de survivre. Cette étude vise à évaluer si l'ajout du vénétoclax à la cytarabine est plus efficace que la cytarabine seule.

Cette étude multicentrique et comparative avec placebo de phase III est menée à double insu (ni les patients ni les médecins ne savent quel traitement est administré) et à répartition aléatoire, et regroupe des sujets atteints de leucémie myéloïde aiguë âgés de 18 ans ou plus qui n'ont jamais été traités auparavant. Les sujets qui prennent part à cette étude ne sont pas admissibles à une chimiothérapie d'induction intensive (traitement initial habituel). AbbVie commandite cette étude, qui prendra place dans environ 125 hôpitaux dans le monde et regroupera à peu près 175 participants. Dans cette étude, les deux tiers des sujets recevront le vénétoclax tous les jours en association avec la cytarabine, et le tiers restant recevra des comprimés d'un placebo en association avec la cytarabine.

Les sujets poursuivront le traitement et les visites dans le cadre de l'étude tant qu'ils en tireront des bienfaits cliniques. Les effets du traitement sur la leucémie myéloïde aiguë seront évalués par des analyses d'échantillons de sang et de moelle osseuse, par tomodensitométrie, par l'évaluation des effets secondaires et par les réponses aux questionnaires sur la santé. Des analyses d'échantillons de sang et de moelle osseuse seront effectuées afin de comprendre pourquoi certaines personnes répondent mieux que d'autres au traitement. Des analyses de sang additionnelles seront réalisées pour la recherche de marqueurs génétiques et pour vérifier combien de temps le médicament demeure dans l'organisme.

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Infection chronique par le virus de l’hépatite C

Étude multicentrique ouverte à groupe unique de phase IIIb visant à évaluer l'innocuité et à démontrer la non-infériorité des taux de réponse virologique soutenue à 12 semaines (RVS12) après un traitement de 8 semaines par l'association glécaprévir/pibrentasvir, comparativement aux taux documentés de RVS12 observés après un traitement de 12 semaines par l'association glécaprévir/pibrentasvir chez des adultes atteints de cirrhose compensée et d’une infection chronique par le virus de l’hépatite C (VHC) de génotype 1, 2, 4, 5 ou 6 qui n'ont jamais été traités auparavant

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Crohn's Disease

Cette étude comporte les trois sous-études suivantes :
• La sous-étude 1 (étude comparative avec placebo, à double insu et à répartition aléatoire) vise à évaluer l'efficacité et l'innocuité du risankizumab comparativement à un placebo dans le traitement d'entretien des participants atteints de la maladie de Crohn modérément à fortement évolutive qui ont répondu au traitement d’induction par le risankizumab administré dans le cadre des études M16-006 ou M15-991.
• La sous-étude 2 (étude exploratoire à répartition aléatoire sur le traitement d'entretien) vise à évaluer l'efficacité et l'innocuité de deux posologies différentes du risankizumab dans le traitement d'entretien chez des sujets qui ont répondu au traitement d’induction par le risankizumab administré dans le cadre des études M16-006 ou M15-991.
• La sous-étude 3 (étude de prolongation à long terme sans insu) vise à évaluer l'innocuité à long terme du risankizumab chez des sujets ayant participé aux sous-études 1 ou 2 jusqu'à leur fin.

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Virus de l'hépatite C (VHC)

Étude visant à évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'association glécaprévir/pibrentasvir dans le traitement de sujets infectés de façon chronique par le virus de l'hépatite C (VHC) de génotype 1-6 n'ayant jamais été traités auparavant, et présentant un indice reposant sur le rapport aspartate aminotransférase/plaquettes (APRI) ≤ 1

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Endométriose

Cette étude vise à évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’élagolix dans la prise en charge de la douleur modérée ou grave associée à l’endométriose chez des femmes adultes non ménopausées, y compris l’efficacité et l’innocuité de l’élagolix en association avec une hormonothérapie adjuvante concomitante.

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Relapsed or Refractory Malignancies | Relapsed or Refractory Acute Lymphoblastic Leukemia (ALL) | Relapsed or Refractory Acute Myeloid Leukemia

Étude multicentrique ouverte et internationale visant à évaluer l'innocuité et la pharmacocinétique du vénétoclax en monothérapie, afin de déterminer les effets toxiques limitant la dose et la dose recommandée pour la phase II, et à évaluer l'efficacité préliminaire du vénétoclax chez les enfants les jeunes adultes atteints d'un cancer récidivant ou réfractaire 

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Leucémie lymphoïde chronique

Cette étude vise à évaluer la prise en charge des sujets atteints de leucémie lymphoïde chronique et porteurs d'une délétion du bras court du chromosome 17p (délétion 17p) qui entreprennent un traitement par le vénétoclax et qui ont reçu au moins un traitement antérieur, ou des sujets qui ne sont pas porteurs d'une délétion 17p qui ont reçu au moins un traitement antérieur et pour lesquels il n'existe aucune autre option thérapeutique, ainsi que leur utilisation des ressources de soins de santé dans la pratique courante. 

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Cancer - Multiple Myeloma

Cette étude qui porte sur le traitement d'association par le vénétoclax, le daratumumab et la dexaméthasone avec ou sans bortézomib vise à évaluer l'innocuité, la tolérabilité et l'efficacité de ces associations chez des participants atteints d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire. Cette étude comporte deux parties distinctes : la partie 1 regroupe des participants atteints d'un myélome multiple récidivant/réfractaire avec translocation t(11;14) qui recevront le vénétoclax en association avec le daratumumab et la dexaméthasone (VenDd); la partie 2 regroupe des participants atteints d'un myélome multiple récidivant/réfractaire qui recevront le vénétoclax en association avec le daratumumab, le bortézomib et la dexaméthasone (VenDVd). Une phase avec augmentation de la dose aura lieu au début de chacune des parties. Pendant les phases ouvertes avec augmentation de la dose, des doses de plus en plus élevées de vénétoclax seront administrées en association avec des doses fixes de daratumumab et de dexaméthasone (partie 1a) ou de daratumumab, de bortézomib et de dexaméthasone (partie 2a). Les phases avec augmentation de la dose seront suivies par une phase d'expansion à l'insu avec répartition aléatoire (partie 1b) ou par une phase d'expansion ouverte et à groupe unique (partie 2b).

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Cancer - Small Cell Lung Cancer

Étude ouverte à groupe unique visant à évaluer l'innocuité globale du rovalpituzumab tésirine chez des participants présentant un cancer du poumon à petites cellules récidivant ou réfractaire et présentant un taux élevé de protéines DLL3 (delta-like protein 3) en fonction de la fréquence de certains effets indésirables liés au traitement de grade élevé (grade ≥ 3) 

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Endometriosis

Cette étude avec augmentation de la dose de phase III vise à évaluer l'innocuité et l'efficacité de l'élagolix administré seul et en association avec l'estradiol/acétate de noréthindrone pendant 24 mois dans la prise en charge de la douleur modérée ou grave associée à l'endométriose chez des femmes non ménopausées.

État de recrutement : En cours de recrutement

Maladie :  Cancer - Metastatic Colorectal

Étude visant à évaluer l'efficacité et la tolérabilité de l'ABT-165 en association avec une chimiothérapie de type FOLFIRI vs le bévacizumab en association avec une chimiothérapie de type FOLFIRI chez des participants ayant déjà été traités contre un adénocarcinome métastatique du côlon ou du rectum

État de recrutement : En cours de recrutement

Pages