NCT03478787

Un médicament actif vs sécukinumab chez des participants atteints de psoriasis en plaques modéré à grave 

Court résumé

Cette étude vise principalement à évaluer l'efficacité et l'innocuité d'un médicament actif, comparativement au sécukinumab, dans le traitement des adultes atteints de psoriasis en plaques modéré à grave qui sont candidats à un traitement à action générale.

Étude Interventionnelle

Statut:
Étude complétée
Maladies:
Psoriasis
Recrutement:
327 patients
Phase:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Numéro de protocole:
M16-766
Distribution:
Répartition aléatoire
Modèle d’intervention:
Mode parallèle
Mode ouvert ou à l’insu:
Simple insu (examinateur)
Objectif:
Traitement

Vous voulez en savoir plus sur cette étude clinique?

Oui, contactez-moi

Critères d’éligibilité

Attribut des participants:
Homme et femme

Âge:

18 ans et plus.

Critères d’admission :

- Diagnostic de psoriasis en plaques chronique (avec ou sans rhumatisme psoriasique) depuis au moins 6 mois avant la visite initiale

- Psoriasis en plaques chronique modéré à grave stable, accompagné ou non de rhumatisme psoriasique

- Participant candidat à un traitement à action générale, selon l'évaluation du chercheur

- Participant candidat à un traitement par le sécukinumab, selon la monographie en vigueur pour ce médicament

Critères d’exclusion :

- Antécédents de psoriasis érythrodermique, de psoriasis pustuleux généralisé ou localisé, de psoriasis induit ou aggravé par des médicaments; nouveaux cas de psoriasis en gouttes; maladie cutanée évolutive autre que le psoriasis qui pourrait nuire à l'évaluation du psoriasis

- Infections chroniques telles qu'une tuberculose évolutive, l'infection par le VIH et (ou) l'hépatite virale (hépatite B ou C). Si le résultat au test QuantiFERON® ou au test cutané à la tuberculine est positif, le participant pourra prendre part à l'étude si de plus amples analyses (conformément aux pratiques/lignes directrices en vigueur) confirment l'absence de signes de tuberculose évolutive. En présence d'une tuberculose latente, le traitement doit être instauré et maintenu conformément aux lignes directrices en vigueur.

- Infection générale évolutive (mis à part un rhume) au cours des 2 semaines précédant la visite initiale

- Tout cancer évolutif documenté ou soupçonné, ou tout antécédent de cancer dans les 5 dernières années, mis à part un cancer de la peau non mélanique ou un cancer du col de l'utérus in situ localisé traité avec succès

- Exposition passée au risankizumab

- Exposition passée au sécukinumab

Endroits où a lieu cette étude clinique

Calgary - T3E 0B2
Surrey - V3V 0C6
Halifax - B3H 1Z2
Hamilton - L8N 1Y2
Québec - G1V 4X7
Saint-Jerome - J7Z 7E2
Fredericton - E3B 1G9

Colombie-Britannique

Nouveau-Brunswick

Nouvelle-Écosse