NCT03314181

Étude portant sur le traitement d'association par un médicament actif, le daratumumab et la dexaméthasone (avec ou sans bortézomib) chez des participants présentant un myélome multiple récidivant ou réfractaire

Court résumé

Cette étude qui porte sur le traitement d'association par un médicament actif, le daratumumab et la dexaméthasone avec ou sans bortézomib vise à évaluer l'innocuité, la tolérabilité et l'efficacité de ces associations chez des participants atteints d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire. Cette étude comporte 3 parties distinctes : la partie 1 regroupe des participants atteints d'un myélome multiple récidivant/réfractaire avec translocation t(11;14) qui recevront un médicament actif en association avec le daratumumab et la dexaméthasone (VenDd); la partie 2 regroupe des participants atteints d'un myélome multiple récidivant/réfractaire qui recevront un médicament actif en association avec le daratumumab, le bortézomib et la dexaméthasone (VenDVd).

La partie 3 regroupe des participants atteints d'un myélome multiple récidivant/réfractaire avec translocation t(11;14) qui recevront un médicament actif en association avec le daratumumab et la dexaméthasone (VenDd) ou le daratumumab, le bortézomib et la dexaméthasone (DVd).

Les parties 1 et 2 de l'étude sont menées sans répartition aléatoire, et commenceront par une phase d'augmentation de la dose au cours de laquelle des doses de plus en plus élevées d'un médicament actif seront administrées en association avec des doses fixes de daratumumab et de dexaméthasone (partie 1a) ou des doses fixes de daratumumab, de bortézomib et de dexaméthasone (partie 2a).
Chaque phase d'augmentation de la dose sera suivie par une phase d'expansion ouverte et à groupe unique.

La partie 3 comprendra une phase d'expansion ouverte avec répartition aléatoire au cours de laquelle les participants recevront un médicament actif en association avec le daratumumab et la dexaméthasone (VenDd) ou le daratumumab, le bortézomib et la dexaméthasone (DVd).

Étude Interventionnelle

Status:
En cours de recrutement
Maladies:
Myélome multiple
Recrutement:
104 patients
Phase:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Numéro de protocole:
M15-654
Distribution:
Répartition aléatoire
Modèle d’intervention:
Mode parallèle
Mode ouvert ou à l’insu:
Ouverte
Objectif:
Traitement

Vous voulez en savoir plus sur cette étude clinique?

Oui, contactez-moi

Critères d’éligibilité

Attribut des participants:
Homme et femme

Âge:

18 ans et plus.

Critères d'admission :

- Score à l’indice fonctionnel de l’Eastern Cooperative Oncology Group (ECOG) ≤ 2

- Participant atteint d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire avec signes documentés d'évolution pendant ou après le dernier traitement administré, d'après l'évaluation par le chercheur des critères de l'International Myeloma Working Group (IMWG)

- Maladie mesurable confirmée par le laboratoire central au moment de la sélection, définie par au moins 1 des critères suivants : taux sérique de protéine M ≥ 1,0 g/dL (≥ 10 g/L), OU taux urinaire de protéine M ≥ 200 mg/24 h, OU taux sérique de chaînes légères libres ≥ 10 mg/dL, dans la mesure où le ratio est anormal chez les participants qui ne présentent pas une maladie mesurable selon les critères concernant l'électrophorèse des protéines sériques ou l'électrophorèse des protéines urinaires

- Participant ayant préalablement reçu un traitement contre le myélome multiple conformément au protocole

- Prélèvement d'échantillons de moelle osseuse par aspiration

- Pour être admissible aux parties 1 et 3, le participant doit présenter une translocation t(11;14) confirmée par le laboratoire central au moyen d'une analyse par hybridation in situ en fluorescence (FISH, Fluorescent In Situ Hybridization)

- Participant devant présenter des fonctions hématologique, rénale et hépatique adéquates

Critères d’exclusion :

- Traitement passé par le vénétoclax ou un autre inhibiteur de la protéine BCL-2 (B-Cell Lymphoma 2)

- Pour les participants aux parties 1 et 2 : traitement antérieur par le daratumumab ou un autre anticorps anti-CD38. Pour les participants à la partie 3 : exposition antérieure à un traitement par le daratumumab ou un autre anticorps anti-CD38 répondant à l’un ou l’autre des critères suivants :

- Absence de réponse, même partielle, au plus récent traitement par le daratumumab ou un autre anticorps anti-CD38.

- Abandon du traitement par le daratumumab ou un autre anticorps anti-CD38 en raison d'effets toxiques.

- Rechute dans les 60 jours suivant un traitement intensif (au moins toutes les 2 semaines) par le daratumumab ou un autre anticorps anti-CD38.

- Traitement antérieur par le daratumumab ou un autre anticorps anti-CD38 dans les 6 mois précédant l'administration de la première dose du traitement à l'étude.

- Pour les participants aux parties 2 et 3 :

1. Participants réfractaires à tout inhibiteur du protéasome (c.-à-d. progression de la maladie pendant un traitement renfermant un inhibiteur du protéasome ou dans les 60 jours suivant la dernière dose)

2. Participants ayant reçu un inhibiteur du protéasome dans les 60 jours précédant la première dose du médicament à l'étude

- Chimiothérapie contre le myélome, radiothérapie, médicament biologique, immunothérapie ou traitement expérimental, y compris les agents ciblés de faible poids moléculaire, au cours des 2 dernières semaines ou l'équivalant de 5 fois la demi-vie du produit reçu (selon la période la plus longue et [ou] applicable) avant la première dose

- Traitement contre le myélome au moyen d'un anticorps monoclonal au cours des 6 semaines précédant la première dose

- Corticothérapie récente par une dose cumulative équivalant à ≥ 140 mg de prednisone ou une dose unique de ≥ 40 mg/jour de dexaméthasone dans les 2 semaines précédant la première dose du médicament à l'étude

- Myélome multiple avec atteinte du système nerveux central connue

- Antécédents médicaux significatifs, conformément au protocole

- Antécédents d'une autre forme de cancer évolutif, y compris le syndrome myélodysplasique, au cours des 3 dernières années, mis à part les exceptions suivantes :

1. Carcinome basocellulaire ou carcinome malpighien localisé

2. Cancer de la prostate d'un score de Gleason de 6 ou moins ET taux d'antigène prostatique spécifique (APS) stable en l'absence de traitement

3. Antécédents de cancer sans signe d'activité de la maladie, limité et ayant fait l'objet d'une résection chirurgicale à visée curative (ou de toute autre modalité de traitement), et peu susceptible de nuire à la survie du patient pendant cette étude

4. Infection active connue au coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (COVID-19).

5. Hypersensibilité ou allergie à l'un des ingrédients qui composent le traitement à l'étude (excipients ou bore).

6. Allergies, hypersensibilités ou intolérance connues aux anticorps monoclonaux ou aux protéines humaines ou à leurs excipients, ou sensibilité connue aux produits dérivés de cellules de mammifères (voir la monographie du daratumumab).

Endroits où a lieu cette étude clinique

Calgary - T2N 4N2

Edmonton - T6G 1Z2

Montréal - H3G 1A4

Québec